#Maroc : Tarfaya est menacée par l’exploitation des #schiste bitumineux

Maroc : 5 compagnies internationales vont entamer des forages pour évaluer les réserves en gaz de schiste

Tarfaya est menacée par l’exploitation des Huiles de schiste bitumineux, plus de 1 million 500 000 hectares sont menacés d’une destruction définitif et sans remède pour l’extraction des huiles de schiste. Cette industrie est reconnu par ses impacts néfastes sur la santé humaine et sur la dégradation du paysage naturel.

Tarfaya est menacée par l'exploitation des Huiles de schiste, plus de 1 million 500 000 hectares sont menacés d'une destruction définitif et sans remède pour l'extraction des huiles de schiste. Cette industrie est reconnu par ses impacts néfastes sur la santé humaine et sur la dégradation du paysage naturel.

(Agence Ecofin) – L’Office marocain des hydrocarbures et des mines (ONYHM) a autorisé 5 compagnies internationales à commencer les forages d’exploration qui permettront d’évaluer plus précisément les réserves du Maroc en gaz de schiste, rapporte l’agence Xinhua.

« Nous allons développer la production électrique à partir des schistes bitumineux avec une première centrale-pilote qui nous permettra d’évaluer les paramètres techniques et économiques de l’utilisation de ces schistes » a déclaré Amina Benkhadra, directrice générale de l’ONHYM au magazine Eco Plus.

Fouad Douiri, ministre marocain de l’Energie et des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, est allé dans le même sens : « Pour notre pays, et grâce à une géologie favorable, le potentiel en gaz de schiste est très prometteur. Un programme ambitieux de recherche et d’ exploration a été lancé au niveau de l’ ONYHM pour répondre un double objectif : l’ évaluation du potentiel de nos bassins sédimentaires en gaz de schiste et la mise en place de partenariats avec des sociétés disposant de l’expérience et de la technologie indispensables à la valorisation de cette ressource dans les zones où les recherches n’ ont été traditionnellement orientées que vers les hydrocarbures conventionnels ».

Les principaux gisements sont le gisement de Timahdit, dans la chaîne du Moyen Atlas à environ 240 km de Rabat, le gisement de Tarfaya qui s’ étend sur 2500 km² à l’ Est de la ville de Tarfaya, le long de la côte atlantique, à 1200 km au Sud de Rabat et le bloc Doukkala, qui couvre près de 2000 km² le long de la côte atlantique, à environ 125 km de Casablanca.

Les quantités pourraient se révéler très importantes. Rien que le gisement de Timahdit a été évalué à l’équivalent de 15 milliards de barils d’huile en place.

Récemment, Oisin Fanning, président exécutif de San Leon Energy, déclarait suite à des évaluations de la zone de Tarfaya onshore : « Le Maroc a une des plus grandes réserves de schistes bitumineux dans le monde et des projets tels que Tarfaya aidera le Royaume à répondre à ses besoins énergétiques futurs »

3 réflexions au sujet de « #Maroc : Tarfaya est menacée par l’exploitation des #schiste bitumineux »

  1. Ping : Revue de presse du 28 avril 2013 | 22septembreSud

  2. Ping : Maroc : Tarfaya est menacée par l’...

  3. Ping : Revue de presse | BASTA!GAZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *