#Maroc: Gaz de #schiste opportunité énergétique pour le Maroc ou un simple miroir aux alouettes ?

Gaz de schiste : vers une évaluation plus précise des réserves

Quel est le potentiel réel du Maroc en matière de gaz de schiste ? C’est pour tenter de répondre à cette question que l’Office marocain des hydrocarbures et des mines autorise cinq sociétés à lancer des forages d’exploration.

Le gaz de schiste pourrait être un débouché d’avenir pour le Maroc, mais encore faut-il savoir quelles sont les réserves. C’est pour tenter de répondre à cette question que l’Office marocain des hydrocarbures et des mines (ONYHM) vient d’autoriser cinq sociétés internationales à lancer des forages d’exploration.

Les principaux gisements se situent à Timahdit, dans la chaîne du Moyen Atlas, à Tarfaya et à Doukkala, le long de la côte atlantique. Certaines études ont déjà tenté d’évaluer ces réserves, mais il s’agit d’être plus précis avant d’investir dans ce secteur.

C’est d’ailleurs aussi pour évaluer cette filière énergétique, comme le précise Amina Benkhadra, directrice générale de l’ONHYM, que le projet de réalisation d’une centrale-pilote de production d’électricité à partir de gaz de schiste est en cours de préparation.

Alors, est-ce que le gaz de schiste sera une réelle opportunité énergétique pour le Maroc ou un simple miroir aux alouettes ?

Une réflexion au sujet de « #Maroc: Gaz de #schiste opportunité énergétique pour le Maroc ou un simple miroir aux alouettes ? »

  1. le journaliste qui a écrit cet article a du faire une confusion entre Gaz de schiste et huile de schiste. Les gisements de Timahdit et de Trafaya concerne selon l’ONHYM les huiles de schiste. Les régions à potentielles de Gaz de schiste seraient dans les zones: Zag-Bas Draa ; Zag Sud ; Boudnib-Rissani ; Tadla-Haouz ; Doukkala ; Ouarzazate ; Sous ; Haha-Essaouira ; Les Hauts Plateaux orientales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *