Petrole au #Maroc Les explications de l’Onhym

Du pétrole à Timahdit

Les explications de l’Onhym

Publié le : 3 septembre 2014 – LE MATIN

San Leon Energy a-t-elle extrait du pétrole du site de Timahdit dans la région de Meknès ? Suite à des informations faisant état de la production du premier baril, l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym) tient à préciser qu’en août dernier, «des tests sur une petite installation de laboratoire de quelques kilogrammes par heure ont été réalisés sur des échantillons dans le centre de recherche et de développement d’Enefit/Outotec à Frankfurt par la société San Leon Energy. Ces tests, qui ont donné des résultats encourageants, sont considérés comme des essais d’orientation et nécessitent d’être complétés par d’autres séries de tests sur la même installation pour optimiser les résultats».

En plus, des essais au niveau des installations pilotes de centaines de kilogrammes par heure doivent également être effectués avant de se prononcer sur la capacité du procédé Enefit, proposé par San Leon, à traiter les schistes bitumineux de Timahdit, souligne l’Office. Ainsi, il est à préciser que même si les résultats technologiques au niveau des installations pilotes étaient positifs, «le passage à la production devrait être précédé d’une phase très importante et longue, qui est la phase d’études de faisabilité technico-économique et environnementale. Quel que soit le degré d’avancement technologique du procédé mis en œuvre, le passage au stade industriel n’aura lieu qu’au-delà de 5 ans et reste toujours à capacité limitée, de l’ordre de 10.000 barils/jour», explique l’Onhym dans un communiqué. Ce dernier souligne aussi les défis technologique, environnemental et économique de l’industrie des schistes bitumineux.

Source le Matin.ma

Une réflexion au sujet de « Petrole au #Maroc Les explications de l’Onhym »

  1. La région de Timahdit se situe dans la chaîne montagneuse de l’ATLAS qui est considérée à juste titre comme le château d’eau du pays. Toute étude environnemental de ce projet doit signaler en toute logique que ce projet d’exploitation des schistes bitumineux va polluer le château d’eau du Maroc et déverser dans tous les bassins versants sa pollution. l’ONHYM devrait choisir entre l’eau pour alimenter les citoyens ou le pétrole pour enrichir les compagnies pétrolières!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *